Quels vaccins pour protéger mon chat ?

Quels vaccins pour protéger mon chat ?

0

Les chatons sont un temps protégés par les anticorps de leur mère. Ensuite, cette protection « naturelle » disparaît, tout en interagissant encore avec les vaccins. Des maladies (certaines transmissibles entre animaux et/ou à l’Homme) peuvent laisser de lourdes séquelles, voire être mortelles. C’est pour cela qu’il est important de consulter le vétérinaire qui établira le calendrier vaccinal de votre chat.

L’éleveur ou le particulier sérieux ou encore le refuge qui cède un chat auront fait procéder aux premières injections. Dans le cas d’un chat abandonné, de n’importe quel âge, il est possible de tout reprendre depuis le départ.

Pour la plupart des vaccins, deux injections à un mois d’intervalle environ seront nécessaires. Ils peuvent être pratiqués à partir de l’âge de 2 mois environ. Le rappel est ensuite annuel.

Au rang des principales maladies félines on trouve celles de nature infectieuse telles que la leucose (FeLV), la péritonite infectieuse féline (PIF), l’immunodéficience féline (FIV), le typhus. Des tests rapides réalisés chez le vétérinaire permettent de détecter les chats atteints de FeLV (non transmissible à l’Homme) ou de FIV (abusivement appelé aussi « Sida » du chat et non transmissible à l’Homme) et de prendre les mesures nécessaires.

Il existe à l’étranger des vaccins contre le FIV ou la PIF. Ces vaccins n’ont pas démontré un rapport bénéfice-risque suffisant à l’heure actuelle pour être autorisés sur le marché français.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.